Emaux créations vu par un journaliste

Portrait de Bénédicte Munier, atelier émaux créations

« Le traitement des matériaux, c’est le domaine de Bénédicte Munier. Que ce soit dans son métier passé de chimiste ou dans son activité actuelle de créatrice de bijoux. Deux ans de formation à la maison de l’émail de Morez lui ont permis de franchir le pas pour laisser libre court à son imagination…

L’émail, Bénédicte Munier en a fait son quotidien, la base de ses bijoux : pendentifs, bagues, broches, boucles d’oreilles…qu’elles soient issues des souhaits de sa clientèle ou de ses propres envies, chacune de ces pièces est unique, dans la forme ou dans les couleurs.

En partant de croquis, Bénédicte Munier créée des formes de bases en découpant celles-ci dans une feuille de cuivre. « Je perce, découpe, recuis, ponce, plie…» explique-t-elle, une patiente préparation de la pièce pour la phase d’émaillage. Sur cette pièce de cuivre, selon diverses techniques, vient se déposer de la poudre d’émail, à savoir du cristal réduit en poudre dans lequel on ajoute des oxydes métalliques pour la coloration. C’est à 800° que les poudres vont se vitrifier, fusionnant avec le support, pour donner à l’objet ses couleurs chatoyantes et sa brillance. « Au fur et à mesure de mes créations, je redécouvre chaque jour « la magie du feu » qui, pour quelques secondes de plus ou de moins dans le four, accentue les nuances, laisse apparaître les structures, exacerbe les couleurs… ». Cette opération sera renouvelée autant de fois que nécessaire afin d’obtenir le résultat escompté. Après quelques opérations de finition, les bijoux ont leur aspect final, « les idées prennent vie, se développent, s’affinent et permettent la réalisation sur mesure d’objets qui mettront en valeur votre personnalité sur vous ou chez vous »